Hawaii
  

Hawaii

, le 30/08/2012

 

 

Jusque vers l'an 500, Hawaii était vide de toute âme. C’est par un périple extraordinaire de plus de 4000 kilomètres que  des habitants des Îles Marquises ont gagné l’archipel, sur des embarcations à double coques, catamaran de l'époque faisant à peine quelques mètres ! Vers l'an 1100, ils furent rejoints par des peuplades tahitiennes qui ignoraient leur présence, via le même moyen de transport et un voyage encore plus long. Tous naviguaient à l'aide des étoiles, de la lune et du soleil, puis à l'approche des côtes, en suivant les oiseaux !

Hawaiian sunset...

 

Il a fallu attendre la fin du XVIIIème siècle pour que la population locale connaisse ses premiers contacts avec le monde occidental, ce avec l'arrivée du célébrissime Captain James Cook, qui après avoir sillonné le Pacifique, y laissera les premières traces occidentales (et sa peau au passage...).

Aaaaaahhhhhhhhhhhhhhhh !!!

 

Les ressources de l'île (bois, canne à sucre, baleine, dont la graisse remplissait les lampes à huile américaines), ainsi que sa position très stratégique sur la route de la Chine, a rapidement attiré les puissances mondiales, la Russie, les Etats-Unis ou l'Angleterre.

 

Ici prit fin la deuxième guerre mondiale...

 

Les Etats-Unis, proches et en voie de dominer la planète au XVIIIème siècle, n'allaient laisser à personne d'autre le soin de s'approprier le territoire. Après en avoir fait un protectorat, les Etats-Unis ont purement annexé l'île en 1959, sur simple décision du parlement américain, sans consultation de la population. Les règles de droit international sont bien démodées quand la géostratégie est en jeu…

 

Depuis, Hawaii est devenu un bastion américain, qui attire les militaires sur la base de Pearl Harbor, les touristes, les retraités, les employés des grandes sociétés américaines, etc etc. On nous avait prévenus de cette américanisation, que je me permets toutefois de relativiser. Si les villes, en premier Honolulu (qui n'est au demeurant pas désagréable), et Oahu en général, sentent (trop) l'Amérique, l'archipel à conservé sa beauté propre aux îles du Pacifique.

 

 

Nous avons ainsi opté de quitter Oahu assez rapidement pour explorer ses grandes soeurs, Big Island, et Maui.

 

Big Island repose sur cinq volcans intensément actif. Le Kilauea est en activité ininterrompue depuis 1983, déversant ses masses de lave sur l'île, qui s'agrandit gentiment, mais sûrement. C'en est bien assez pour valoir une journée passée dans les différents cratères, avec de superbes photos à la clé !

 

 Explosion au Kilauea !

 

 

Big island waterfalls

 

L'île propose également un des meilleurs sites de la planète pour l'observation astronomique. Au sommet du Mauna Kea, de nombreux télescopes scrutent le ciel sans relâche. C'est avec les volcans la grande fierté de l'île, à tel point que tous les lampadaires sont orangés, afin d'éviter la pollution lumineuse ! Nous avons la chance de pouvoir assister à la séance d'observation, avec à la clé une magnifique vue sur saturne…

Petite séance d'astronomie...

 

Nous visitons finalement Maui-la-belle, superbe île composée de plages, de forêts tropicales, et, bien entendu, d'un magnifique volcan. Nous ne manquons la session de snorkelling à Molokini, cratère de volcan à moitié englouti, qui propose une plongée extraordinaire.

Molokini's crater

Petite séance de snorkelling...

 

...avec les tortues...

 

Alors Hawaii ou pas Hawaii ? L’archipel est absolument magnifique, le côté américain, surtout présent à Oahu, n’altère pas les beautés naturelles des différentes îles, qui ont préservé leure authenticité, parfois sous le sceau du National Park System. Le voyage se mélange parfaitement avec la visite de la Californie, de la région de Vancouver ou des Fijis. Bref, on est pour !

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en